They are billions : Tower défonZ !

Quand Adoziel te parle d'un jeu indé, généralement cela rime avec stupeur, émerveillement, souffrance et abandon de la vie sociale. Avec They are billions, c'est pire ! Un RTS fusionné à un tower defence assez exigeant et ultra punitif. De quoi faire jouir les sados du jeu vidéo comme cette salope d'Ado quoi.




Les premiers instants

Tu plantes les bâtiments, tu développes ta ville, tu la fais évoluer, tu fais tes recherches, tu la fortifies, tu renforces tes effectifs de soldats… Tout se passe bien. Au fur et à mesure que les vagues de zomblars arrivent, tu testes, tu analyses, tu détruits, reconstruits… Tu es très occupé. Mais ce que tu ne sais pas encore, petite merde, c'est que jusqu'à maintenant tu as eu affaire à du clapot, de la houle, des vagounettes. Attends un peu que Romero tire la chasse d'eau !





Les premiers échecs

C'est parti mon kiki ! L'alarme retenti et tu vois qu'un troupeau de zombies américains arrive sur ta ville. Ils sont gros, résistants et ont le sourire du plombier. Là tu commences à comprendre que ta défense c'est de la merde, que tu es un abruti car tu as fait un mur de 3 km de long que tu ne pourras pas défendre entièrement. Tu es baisé jusqu'à la glotte !





Arrive la catastrophe, le déferlement, le torrent, une équipe de foot qui a la gastro et qui tire la chasse d'eau dans les chiottes du stade tous les joueurs et le staff en même temps. Tu t'es fortifié comme une tâche, tes barricades en pierre éclatent aussi facilement que l'hymen d'une gamine de 14 ans (Ouais, bon celle-là j'ai hésité mais au final osef total). C'est le game over par le viol collectif. Tu jettes ta souris contre le mur !





Les premières parties

C'est là qu'on voit les gens de valeur, les mecs fiables, sur qui tu peux compter dans la vie, ceux qui persistent, qui ne se découragent pas à la première difficulté, qui ne demandent pas à Steam de les rembourser comme un faible (Je ne cite personne mais c'est Nemrod). Parce que bordel que c'est difficile ! C'est du eat my shit, die and retry bitch !





L'avis du BN

C'est pas mal foutu, tu peux jouer avec deux doigts et les autres sur ta canette de Kro, les panards sur la table et bouffer devant. T'as envie de recommencer et de terminer la première carte pour sortir de la spirale de l'humiliation.
Un bon jeu à 15 balles sur Steam pour ceux qui aiment le genre et la difficulté et avoir une vie basée sur l'échec comme Adoziel… quoi, j'en fais trop ? XD

Plaisir Souffrance
prise en main pathfinding à chier
le mélange rts / td manque de fluidité dans le gameplay
la difficulté la difficulté
coûte cher en souris




Fistounet

Leader

Messages: 486
Discord: Hors-ligne
Décorations:

J’espère que tu t es bien fait défoncer.


Messages: 259
Décorations:

J'ai même pas terminé une partie encore donc oui, je me fais défoncer le fiacre.


Fistounet

Leader

Messages: 486
Discord: Hors-ligne
Décorations: