Les Papyri Citizeniens

Les Papyri Citizeniens

Sous ce titre se cache un nouveau format de texte que vous allez découvrir au fur et à mesure des publications des Brèves.
Il s’agit de « nouvelles » tirées directement d’aventures vécues par les joueurs de notre clan au fil des péripéties sur l’univers de Star Citizen. Certaines se suivent, d’autres non et seront tirés au hasard de la persistance. Elles seront brodées et narratives par soucis de cohérence mais toutes ont un fond qui s’est réellement déroulées. Hésitez pas à venir me voir en Pv si vous souhaitez partager l’une de vos aventures que vous jugez digne de voir figurer dans ces lignes.
Bonne lecture.

Dans cette première nouvelle nous suivons l’un de nos pilote à bords d'un Mantis lors d’une sortie solo.

Situation : En atmosphère de Ceilin mais pour des raisons de sécurité, le lieu est censuré.

« Ou est ce qu’il est encore passé ? Ha te voilà toi »

Reghan Denholm assis sur son siège, un pied posé sur rebords du cockpit tenta d’attraper l’un de ces blocs de donnés coincé sous l’une de ses boites à outils. Évidemment, ce fut le drame. Il tomba du siège, la boite à outils s’éclata par terre mais fier de lui, le bloc de donnée en main et le sourire au lèvre.

« Je l’ai haha personne ne me résiste !

Alors voyons si j’ai bien tout suivi avec les nouvelles stats que j’ai rentré., Les nouvelles améliorations sont en places comme prévues et elles tournent.

  • Cooler à fond, check, M’ont couté une blinde ceux-là , ils ont intérêt à tenir.
  • Moteur , check
  • Système d’interdiction, … ça on verra en dernier quand je vais lancer l’interception.
  • Les Strifes , check
  • Les boucliers, check
  • Le moteur Quantum ? Cte blague, je ne serais pas là sinon, check

Donc si je lance le tout en overclockant, d’après mes calculs en plus de pouvoir couper les Quantum je devrais pouvoir tirer. Essayons. »

L’insecte blanc d’RSI commença à vibrer de toute part, la carlingue trembla et avant même que la bulle rouge se forme , une autre variante de rouge arriva dans les yeux du pilote.

« Couper tout, couper tout, mais pourquoi je le dis en même temps que je le fais, vite vite »

Des petits eclairs électriques commencèrent à se former à l’intérieur de l’habitacle et une odeur de câble entrain de bruler se fit sentir aux narines de Reghan.

« Hum, il y a une couille quelque part. Pourtant j’ai tout bien réglé. Bon déjà il a tenu, rien d’inhabituel, c’est du RSI, c’est costaud, hein tu vas t’en remettre ma grande ? »

En caressant les parois internes de son engin, Reghan eu l’impression que sa monture lui répondait par l’affirmative.

« Attends, mais tu n’es même pas chaud. Donc tu as surchauffé, un câble ou deux à du fondre et pourtant les Cooler ont fait leurs taffs. Intéressant. »

Son esprit travaillant aussi rapidement qu’un électron autour de son noyau, Reghan prit ses instruments de précision et se mit à la tâche.

Enfin je devrais dire : chercha ses outils dans tout le vaisseau car c'est un gros bordel .

Grâce à son tournevis électronique il fit une jonction secondaire pour compenser la surcharge dû à l’overclock du système anti-QT en refroidissement, tant pis pour la furtivité. Là les armes ont assez de jus.
Avant de la lancer, le capitaine du Mantis , fit un ultime test moteur et rien qu’au son , il comprit que la symphonie était bien accordée.
Quelques minutes, la machine fut en place. L’interdiction en route et le piège en place en attente d’une victime ou du moins d’un futur cobaye.

Car un Mantis tout seul, il faut avoir des cojones, si vous me permettez l’expression.

A sa grande surprise, il n’eut pas à attendre longtemps. La grande bulle rouge pris dans son filet un vaisseau Musashi , un Freelancer Max. Un transporteur , rien que ça.

Il faut imaginer la scène. Ceilin est une petite lune inhospitalière sans atmosphère, ce qui veut dire que tout va très vite car rien ne vous retient. Le Mantis est un vaisseau très peu blindé avec un tout petit bouclier. Mais dans ce cas il est armé avec des Strifes , des canons qui font très mal.
Notre pilote ressent pleins d’émotions , l’adrénaline de la chasse , la peur de le perdre , l'exitation. La proie est dans ses filets. Il ne doit pas lâcher prise et continuer la traque.

En même temps qu’il gère son énergie Reghan lance un rapide scan. Le transporteur est plein la gueule. Il transporte des conteneurs de Gaz naturel.
Tir de sommation , en même qu’il le fait il a une pensé très rapide qui lui vient et lui rappel un certain Constellation Aquila contre un Sabre. Vaut mieux que ses tirs à lui ne le désintègre pas pour engager les pourparlers.
Le Freelancer cours toujours, il veut s’enfuir mais apeurer, il n’arrive pas à sauter. Il ne comprend pas ce qu’il lui arrive. Il pourrait faire volteface et attaquer.

Reghan tente un appel « Arrêtez-vous ou je vous détruits »
Rien, aucune réponse. Deuxième tir de sommation, ce coup-là je lui tire dessus mais j’évite les zones sensibles pour pas qu’il me pète à la tronche.
L’autre répond enfin, il serait temps.
« STOP. STOP »
Et il coupe ses moteurs juste à temps.
Reghan « On fait simple, 15K et je vous laisse repartir entier »
Le Freelancer ne réponds même pas, il fait sa Beacon , donne l’argent et repart.
« Putain j’aurais dû demander plus. »

Notre pilote a fait son test , il a gagné de l’argent de poche et nous a consigné tout ça dans un autre bloc de donné qui est dans un coin , sous une pile d’autres blocs de stats et de trucs d’ingénieurs qui sont les seuls à comprendre.

🤟 x 4

Messages: 270
Discord: En ligne